L’aide à la complémentaire santé (ACS)

Les-hormones-protegeraient-les-femmes-de-la-grippe_width1024

L’ACS, ou chèque santé, est une aide financière mise en place par l’Etat pour accéder à un contrat de complémentaire santé. Elle se présente sous la forme d’uns attestation chèque d’une valeur de 100 à 550 euros selon la tranche d’âge à laquelle vous appartenez.

Age du bénéficiaire Montant de l’aide
Moins de 16 ans 100€
De 16 à 49 ans 200€
De 50 à 59 ans 350€
60 ans et plus 550€

Les chèques ACS en pratique ?

Chaque bénéficiaire reçoit une attestation chèque en son nom et pourra utiliser le montant de l’aide pour réduire la cotisation annuelle de sa complémentaire santé. Et dans le cas d’une mutuelle familiale les chèques sont cumulables !

En pratique pour le cas d’un couple âgé de 51 et 48 ans avec un enfant de 17 ans la réduction appliquée sur la cotisation annuelle sera de 750 euros (200+200+350).

Les petits plus de l’ACS?

 En plus de l’aide apportée sur l’accès à la mutuelle l’ACS procure d’autres avantages financiers :

  • Elle exonère du paiement des dépassements d’honoraires à condition de suivre le parcours de soin
  • Elle dispense de l’avance de frais sur la partie prise en charge par l’Assurance Maladie
  • Elle exonère de la participation de 1 euro sur les actes de soins

Comment bénéficier de l’ACS ?

Pour prétendre à l’ACS il faut que les ressources du foyer soient comprises entre le plafond d’attribution de la CMU-C (prise en charge gratuite de la part complémentaire) et ce même plafond plafonné de 35%. En reprenant l’exemple utilisé précédemment les ressources de notre foyer ne doivent pas excéder 21 006 euros par an en France métropolitaine.

Pour obtenir l’ACS il vous suffit de faire une demande auprès de votre CPAM, vous aurez une réponse dans les deux mois suivant le dépôt du formulaire !


VOTRE DEVIS MUTUELLE GRATUIT

Post comment : 1

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :